Chronique littéraire : Le secret de l’inventeur d’Andréa Cremer, Tome 1

Le secret de l'inventeur d'andréa cremer, roman steampunk et jeune adulte

Titre : Rébellion
Auteur : Andréa Cremer
 Éditeur : Lumen
Genre : Steampunk, Young Adult, Aventure, Science-fiction, Romance


Ce livre parle de quoi ?

Imaginez un monde où l’Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d’Amérique…

Dans ce XIXe siècle alternatif, Charlotte, seize ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d’autres enfants de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la Cité Flottante de New York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l’aristocratie des vainqueurs. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l’Empire, et lui sauve la vie.

Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, auprès de ses compagnons de lutte, l’équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses camarades, tous ne sont pas ce qu’ils prétendent être, et l’existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace… Des décharges de métal de l’Empire, infestées de rats cuirassés, aux salons opulents de la noblesse, en passant par les méandres labyrinthiques de la Guilde des inventeurs, Charlotte est contrainte de quitter son refuge pour partir explorer le vaste monde !

Verdict ?

Ces temps-ci j’ai envie de tester de nouveaux genres littéraires et le steampunk me tentait bien.

« Le steampunk est un sous-genre de la science-fiction ou de la fantasy. Il implique un cadre narratif où la vapeur est encore largement utilisée, généralement pendant l’ère victorienne en Grande-Bretagne- et qui incorpore des éléments de science-fiction. Le steampunk est caractérisé par des innovations futuristes qui auraient pu être imaginées par des contemporains de l’époque victorienne tel qu’on les trouve dans les œuvres de HG Wells et Jules Verne. ».

J’ai lu pas mal de résumé de bouquin avant d’opter pour Le secret de l’inventeur écrit par Andrea Cremer.

Le dernier livre que j’ai lu avant celui-ci était le tome 2 de la saga littéraire la passe-miroir dont je vous avais parlé dans cet article, du coup la barre était placé assez haute. Malgré tout je l’ai trouvé vraiment pas mal. L’univers dans lequel se déroule l’histoire, les personnages donne un ensemble cohérent.

Après ce n’est pas une histoire super originale non plus. Il y a beaucoup de références à la mythologie grecque et ça ne me déplaît pas.

Par contre un des éléments principaux du livre et qui est à l’origine du titre n’a pas été suffisament développé je trouve. Je ne peux pas vraiment vous expliquer sans spoiler donc je vous laisserais voir ça vous-même mais c’est en rapport avec le personnage de Grave. La couverture du bouquin est vraiment très belle, c’est aussi pour ça que ce livre me tentait à la base. Dans l’ensemble c’est un livre sympa à lire mais il ne faut pas s’attendre à un avoir un coup de cœur enfin du moins moi je n’en ai pas eu.

Malgré tout je viens de commander le tome 2 chez la Fnac. Il ne reste plus qu’à voir ce que celui-ci vaudra. ^^

Vous pouvez retrouver le livre juste ici !

Je vous laisse avec le trailer du livre qui reflète assez bien l’univers dans lequel on se retrouve plongé en suivant les aventures de Charlotte.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire